Comment traiter la calvitie ?

Tricopigmentation

Publié le : 27 avril 20216 mins de lecture

Une chute de cheveux, c’est parfois un phénomène naturel, bien chez les hommes que chez les femmes. Il est normal qu’à un moment, à cause du stress, de l’âge ou d’un problème de santé, une personne soit confrontée à une perte de cheveux énorme. Mais normalement, il y a toujours des repousses rapides. Cependant, certains individus sont victimes de la calvitie. C’est une pathologie où le/la patient(e) perd en totalité ou une partie de ses cheveux et devienne chauve. Est-il possible de la guérir ? Quels sont les meilleurs remèdes ?

Comprendre les causes de la calvitie

Avant d’envisager un remède contre la calvitie, il faut commencer par déterminer les causes. Selon les dermatologues et les spécialistes, cette maladie est le plus souvent héréditaire. Dans ce genre de situation, le recours à la dermopigmentation est la meilleure des solutions. Mais, il arrive qu’une personne en soit victime pour d’autres raisons. Par exemple, c’est une conséquence de stress accumulé. Les femmes sont les plus concernées par ce cas. Avec le monde actuel où tout le monde travaille et avec les problèmes qu’elles peuvent rencontrer, difficile d’échapper au stress. Cependant, la calvitie, connue également comme l’alopécie n’apparaisse que lorsque l’angoisse approche une dépression. Si vous constatez que vous perdiez trop de cheveux, consultez tout de suite un expert.

Un des facteurs de cette affection, c’est aussi le manque de sommeil. Il est possible que vous n’arriviez pas à dormir la nuit simplement parce que vous avez peur ou que vous soyez sujet à certains traumatismes. Il se peut que vous ne dormiez pas la nuit parce que vous devez travailler tard. Les raisons sont nombreuses pour qu’une personne soit insomniaque. Quoi qu’il en soit, prendre des décisions soi-même n’est pas recommandé lorsque des plaques apparaissent. Le mieux est de toujours demander une consultation chez un dermatologue. Ce dernier peut recommander des traitements divers comme la prise de minoxidil, la dermopigmentation, etc.

Dans le même thème : Maladies capillaires : quelle clinique choisir ?

La dermopigmentation de cheveux 

La dermopigmentation cheveux est très efficace pour dissimuler la calvitie. Le but, c’est de maquiller d’une manière permanente une partie du cuir chevelu. Le praticien introduit dans l’épiderme des pigments stériles qui peuvent se fondre rapidement dans la couleur de la zone qu’il faut restructurer. C’est comme un tatouage, mais cette fois, l’introduction des pigments n’est pas très profonde. De nombreuses victimes de la calvitie ont déjà eu recours à cette technique et semblent satisfaites du résultat.

Notons simplement que toutefois, en pratiquer est tout simplement impossible. Une femme enceinte ou qui allaite ne doit pas recourir à cette intervention. Ceux et celles qui suivent des traitements aux anticoagulants risquent aussi de rencontrer d’autres problèmes.

À explorer aussi : Beauté pour femmes : quelle perruque choisir ?

La tricopigmentation de cheveux

Pour ceux qui ont déjà essayé tous les remèdes et qui ont déjà pris plusieurs médicaments, mais sans aucun résultat, la tricopigmentation reste la dernière option. Cette fois, il s’agit d’une micropigmentation du cuir chevelu. Le dermatologue injecte des micropigments sur la zone touchée par l’alopécie. Ils sont souvent biorésorbables et peuvent disparaitre quelques mois après l’intervention. Ainsi, les séances de retouche sont obligatoires.

Comme avantage, la tricopigmentation s’adapte à n’importe quelle zone du cuir chevelu. Elle garantit un effet naturel. Et peu importe la nature de la chevelure, il ne devrait pas y avoir de problème. Seulement, le choix d’un praticien expérimenté dans le domaine s’impose.

La greffe de cheveux et les solutions naturelles 

La greffe de cheveux est le remède le plus rassurant pour guérir de la calvitie. La patiente est mise sous anesthésie locale. Le dermatologue ponctionne une bandelette horizontale de peau sur une petite partie située entre les oreilles. La bandelette est ensuite coupée en deux dans le but de prélever les bulbes qui sont réimplantés sur les parties où il y a des plaques. Les cheveux qui ont été implantés poussent quelques jours suivant l’opération, et au bout de quelques semaines, ils tombent. En réalité, ce sont les cellules germinales du bulbe qui produisent de nouveaux cheveux. Le mieux, c’est d’accompagner cette intervention par une tricopigmentation prix pas cher, ainsi le rendu reste naturel en attendant la nouvelle repousse.

Pour les personnes qui n’ont pas d’antécédents familiaux, il peut s’agir d’un problème lié à un manque de vitamine, de fer ou de zinc. Il est donc utile de prendre des compléments alimentaires et des médicaments recommandés par les médecins. Elles peuvent associer le traitement par l’utilisation de quelques solutions naturelles comme l’application de jus d’oignon, de l’huile de coco, de vitamine E ou de gel d’aloe vera. Le plus important est également d’apprendre à suivre un mode de vie sain et de boire suffisamment d’eau.

Plan du site