Une cuisine à base de produits biologiques et fermiers locaux

produits biologiques

Publié le : 17 novembre 20162 mins de lecture

Laurence Salomon crée une cuisine saine et sereine, à base de produits biologiques et fermiers locaux, dans son restaurant d’Annecy.Pour le repas de Noël, elle a créé pour anticancer.fr un menu à cinq plats qui fait la demonstration brillante que l’art de travailler les saveurs peut s’allier avec l’objectif santé. Elle nous propose tout d’abord une entrée construite autour d’aliments crus.

Recette pour 6 personnes

Peler les topinambours et les réserver dans une eau citronnée. ouvrir les noix de St Jacques, prélever les noix, les laver rapidement sous l’eau froide et les sécher. Conserver les barbes, les laver et laisser dégorger dans l’eau froide. Peler et émincer les échalotes. Les faire suer avec l’huile d’olive, quelques pincées d’épices et de sel. Ajouter les barbes égouttées et mouiller avec le vin dans lequel on aura dissout l’agar-agar. Laisser réduire 10 minutes. Passer le liquide à travers un chinois directement dans un plat afin d’avoir une épaisseur d’environ 3 mm. Laisser prendre au réfrigérateur.
Laver l’algue dulce et émincer 50 grammes grossièrement. Laver la mâche et couper les pieds. Les mélanger ensemble et réserver. Placer le reste de la dulce dans le bol d’un blender, ajouter le jus d’1/2 citron, 2 cuillères à soupe d’huile de sésame et 3 pincées de Panch Phoron. Mixer en ajoutant ce qu’il faut d’eau afin d’obtenir une crème onctueuse.
Émincer chaque noix en 3 ou 4 selon l’épaisseur et réserver.
Au moment du service émincer finement les topinambours à l’aide d’une mandoline. Les disposer en carpaccio dans chaque assiette. Disposer les 6 lamelles de noix de St Jacques par assiette et au dessus de chacune un petit rond de gelée de barbe découpée à l’aide d’un emporte-pièce. Placer au centre de chaque assiette une petite poignée de mâche et dulce.

Plan du site