Nouveau traitement anti-cancer : Les thérapies ciblées

Publié le : 09 mars 20216 mins de lecture

Lorsqu’un spécialiste vous communique un diagnostic de cancer, de nombreuses questions se bousculent dans votre tête : la source de la maladie, les traitements efficaces, l’espérance de vie… Vous vous demandez également si vous allez pouvoir vivre une vie normale. Pour vous redonner le sourire, il est important de savoir que la médecine a bien évolué. Vous pouvez accéder à divers traitements qui seront choisis en fonction de votre cas : la chirurgie, la chimiothérapie, l’hormonothérapie, la radiothérapie. Il existe aussi d’autres armes comme l’immunothérapie et les thérapies ciblées.

Cancer : de quoi s’agit-il ?

Afin de vous orienter vers le traitement le plus efficace, il est essentiel de comprendre exactement ce qu’est le cancer. Sachez que le cancer n’est en aucun cas une maladie honteuse. Il résulte d’un problème de fonctionnement de quelques cellules dans votre organisme. De ce fait, n’oubliez pas de parler à vos proches de votre situation. Ces deniers peuvent vous soutenir dans toutes les étapes à franchir. Envie d’en savoir un peu plus sur cette maladie ? Sachez qu’une seule cellule anormale peut enclencher le processus de cancérisation. Les expositions prolongées à des ondes électromagnétiques et à des produits toxiques favorisent également l’activation du processus. L’hérédité ne se présente que dans de très rares cas. Ce peut vous surprendre mais beaucoup de stress au quotidien peut également augmenter le risque de développer une tumeur. Pour éviter le cancer, pensez à faire de l’exercice physique régulièrement et à contrôler votre poids.

Dans le même thème : L’immunothérapie, le nouveau traitement pour vaincre le cancer

La thérapie ciblée : le meilleur traitement contre le cancer

Grâce aux travaux acharnés des chercheurs et des scientifiques, de nouvelles solutions pour donner une seconde chance aux personnes souffrantes de cancer ne cessent de voir le jour. Parmi les traitements qui ont fait ses preuves, il y a la thérapie ciblée. Cette petite nouvelle est un mécanisme différent des traitements anticancéreux classiques. La radiothérapie et la chimiothérapie s’attaquent aux cellules cancéreuses et à division rapide. Ce sont des techniques qui entraînent facilement la chute des cheveux. Par contre, les médicaments ciblés sont mieux tolérés par les patients de toutes les tranches d’âge. Comment agit une thérapie ciblée ? L’objectif principal de ce type de traitement est de stopper la propagation de la tumeur dans l’organisme ainsi que sa croissance. Pour y arriver, la petite dernière qui a renforcé l’arsenal thérapeutique s’attaque directement aux sources du problème sans provoquer des dommages aux tissus et aux cellules saines à proximité. Cela permet d’interrompre la transmission d’informations au niveau d’une cellule. Pour offrir un résultat dans les plus brefs délais, elle agit également sur les récepteurs. Dans le cas d’une grosse tumeur, son rôle est d’empêcher la formation de nouveaux vaisseaux sanguins qui peuvent être utilisés comme moyen de diffusion des métastases. Qu’en est-il de la thérapie ciblée du cancer du poumon ? Le cancer du poumon fait partie des maladies déjà traitées par cette nouvelle approche. Avec cette alternative, les médicaments pris par voie orale ou sous forme de comprimé sont les plus utilisés.

À explorer aussi : Nouveau traitement anti-cancer : Les anti-angiogenèses

Qui peut bénéficier d’une thérapie ciblée ?

La thérapie ciblée est classée parmi les nouvelles approches en période d’essai. Pour cette raison, il faut remplir les critères d’inclusion pour participer à l’essai clinique. La sélection se base en générale sur vos précédents traitements, votre état général, votre âge, le stade d’évolution de la tumeur et votre type de cancer. Pour savoir si vous pouvez vous inscrire à cette recherche clinique, consultez un cancérologue. Comment fonctionne un essai clinique ? Avant de demander l’avis de votre médecin traitant, il est préférable de connaître le déroulement d’une recherche clinique. Cela vous évitera de vous aventurer en terre inconnue. Sachez qu’un essai clinique se déroule uniquement dans un hôpital. Le premier test se fait sur des animaux. Une fois le test concluant, quelques patients sont invités à vérifier l’efficacité du traitement. Pour obtenir des résultats valables, les participants sont divisés en deux groupes. La répartition se fait par tirage au sort. Il y a le premier groupe de contrôle. Des traitements de référence sont administrés aux membres. Puis, il y a le groupe de nouveau traitement. Ce deuxième groupe reçoit une combinaison du traitement le plus efficace et du nouveau produit.

Bonus : quel médecin contacter en cas de cancer ?

Sachez qu’il existe des médecins généralistes et des médecins spécialistes. En général, le cancer est dépisté par un médecin généraliste. Ce dernier est le premier à vous prescrire des analyses pour vérifier la présence d’une tumeur bénigne. Au cas où son doute est confirmé, il vous recommandera un oncologue ou un cancérologue de confiance. Quelle est la différence entre ces deux professionnels ? Un oncologue est un médecin qui traite un cancer particulier. Dans la majorité des cas, il travaille dans des établissements dédiés. L’un de ses rôles consiste à identifier les causes de la maladie. Par contre, un cancérologue soigne tous les cancers à l’exception des maladies du sang. Le traitement de ce dernier est réservé à un hématologue.

Plan du site