L’immunothérapie, le nouveau traitement pour vaincre le cancer

Publié le : 09 mars 20217 mins de lecture

Être en bonne santé est le rêve de tout un chacun. En effet, c’est l’une des conditions primordiales qui permet à l’homme de faire usage de ses forces et de conquérir la vie avec plus de succès. Cependant, nombreuses sont les personnes qui ont des problèmes de santé. Différents types de cancer tuent un bon nombre de populations durant ces derniers millénaires. Et les scientifiques ne cessent de faire de la recherche pour mieux traiter cette maladie mortelle. Dès lors, l’immunothérapie est perçue comme le nouveau traitement pour vaincre le cancer.

Qu’est-ce que l’immunothérapie ?

Récemment, une nouvelle approche thérapeutique des cancers se basant sur l’immunothérapie a explosé sur le monde de la médecine moderne. Mais avant toute chose, il faut souligner que l’immunothérapie agit sur le système immunitaire du patient dans le but de lutter contre sa maladie. Dans le cas du cancer, l’immunothérapie ne s’attaque pas directement à la tumeur. En effet, elle stimule les cellules immunitaires engagées au niveau de la croissance et de la destruction du cancer en lui-même. Au cours de ces dix dernières années, l’immunothérapie a connu un grand succès dans le cadre de la cancérologie. Dans un premier temps, elle stimule les défenses immunitaires de l’organisme humain, puis s’attaque ensuite aux cellules cancéreuses. Dans ce sens, cette approche thérapeutique met en avant la stimulation d’une défense naturelle pour mieux éviter l’utilisation des médicaments que le corps humain n’arrive pas toujours à assimiler. Au vu de ces faits, l’immunothérapie est considérée comme une thérapie innovante et plus adaptée pour la lutte contre le cancer. D’après quelques études scientifiques, elle présente des résultats positifs pour l’élimination des tumeurs.

Dans le même thème : Liste des types de cancers

Le mode d’action de l’immunothérapie

L’immunothérapie étant l’une des grandes avancées de la médecine moderne, sa compréhension n’est pas trop compliquée. En effet, il importe de distinguer deux modes d’action pour mieux la cerner. Dans un premier temps, il y a lieu de remarquer l’immunothérapie qui a pour objectif de réactiver le système immunitaire. Le patient étant assujetti à un cancer, son système immunitaire s’affaiblit de jour en jour et devient inefficace. Toutefois, il faut noter que l’utilisation des médicaments va faire naître des anticorps monoclonaux. De ce fait, ces médicaments vont ranimer le système immunitaire affaibli et ce dernier pourra s’attaquer aux cellules cancéreuses. Dans un second temps, il y a l’immunothérapie des cellules CAR-T. Cette action de l’immunothérapie consiste à changer directement certaines cellules du système immunitaire. De ce fait, ces cellules auront la capacité de reconnaître et d’attaquer les cellules cancéreuses. En bref, ce nouveau traitement du cancer se base sur deux points très élémentaires. Par ailleurs, ces deux modes d’action ont la vocation de lutter contre le cancer en agissant sur le système immunitaire du patient.

À explorer aussi : Les probiotiques pour restaurer la flore intestinale perturbée pendant la chimio

Les types de cancer traités par l’immunothérapie

De nos jours, il existe différents types de cancer. Cependant, le traitement se basant sur l’immunothérapie dépend des médicaments utilisés. À l’heure actuelle, on distingue 9 types de médicaments d’immunothérapie. Par ailleurs, il faut souligner que ces médicaments agissent selon les spécificités de la maladie et les médicaments. Dès lors, ces médicaments d’immunothérapie peuvent être utilisés dans 10 types de cancers. Ainsi, il faut remarquer que seuls les cancers du poumon, des mélanomes de la peau, les formes de cancer des seins et de rein sont traitables par l’immunothérapie. Pour le traitement avec des anticorps monoclonaux, les médicaments sont administrés à l’hôpital par voie intraveineuse. Par ailleurs, le protocole et la durée d’administration se font selon le type du médicament utilisé. Pour le traitement avec les CAR-T, les médicaments sont produits à partir des lymphocytes T du patient. Dans cette optique, les médicaments utilisés sont donc sur-mesure et diffèrent d’un patient à un autre. Par contre, l’administration se fait aussi par voie intraveineuse. En perspective, l’immunothérapie est utilisée sur 10 cancers et le traitement diffère d’un mode opératoire à un autre.

Les résultats et les effets produits par ce traitement

Les traitements en immunologie se diffèrent et s’adressent à une grande variété de pathologies. Le résultat diffère aussi d’un patient à un autre. En effet, la spécificité de l’immunothérapie ne garantit pas le même résultat sur tous les patients. De plus, les modes d’action étant bien distincts et ne produiront pas le même effet. Dans ce sens, nombreux sont les patients qui ont été traités efficacement avec l’immunothérapie. Toutefois, le traitement peut être inefficace chez les autres patients. Par ailleurs, il peut présenter des effets secondaires chez d’autres patients. Ainsi, il y a lieu de remarquer l’apparition d’un état de fatigue très important, les toxines cutanées, les maladies cardiaques, etc. Au vu de ces faits, il est important de se renseigner sur les effets secondaires de l’immunothérapie pour les patients qui suivent ce traitement. Pour le traitement avec les CAR-T, il est important de soulever l’existence d’une éventuelle allergie pour mieux définir les composants du traitement. Pour plus de sûreté, faites attention à l’effet secondaire de ce traitement.

Plan du site