Quels sont les effets de la chimiothérapie sur l’incontinence urinaire ?

incontinence-urinaire

Publié le : 02 mai 20184 mins de lecture

Parmi les effets post-chimiothérapiques provoqués chez les personnes qui entreprennent le traitement du cancer figure l’incontinence urinaire. C’est pour cette raison que certaines personnes doivent porter une protection ainsi que suivre une alimentation adaptée. Grâce à la protection contre l’incontinence, les personnes souffrant de la perte du contrôle de la vessie dû à la chimiothérapie ne risquent plus d’être ridiculisées et d’être déprimées.

Cancer de la prostate et incontinence urinaire

Pour soigner le cancer de la prostate, le traitement le plus courant consiste à recourir à la prostatectomie totale ou partielle. Cette démarche consiste à retirer la prostate ainsi que les vésicules séminales. Petit souci, à l’issue de cette intervention le patient doit porter une couche adulte, car le traitement provoque un problème d’incontinences urinaires. La perte de contrôle résulte également de la maladie de la prostate. Très souvent, les patients devront apporter une protection d’incontinence après une radiothérapie ou une chirurgie de la prostate.

Après l’ablation à l’issue d’une prostatectomie, il est normal de ressentir des difficultés à retenir les urines. Porter une couche adulte peut être très pratique lors d’un changement de position et à la fin de la journée. Heureusement, le port de la protection incontinence n’est pas définitif. Généralement après plusieurs semaines d’exercices de rééducation périnéo-sphinctériennes en compagnie d’un kinésithérapeute, le patient pourra soigner son incontinence urinaire.

Dans le même thème : Cancer de la prostate : dans quels cas opérer ?

Les effets secondaires liés à la chimiothérapie

La chimiothérapie impacte sur la qualité de vie de la personne. Ce traitement lourd consiste à administrer en intraveineuse des substances chimiques possédant une action sur les cellules cancéreuses. Grâce à la perfusion de substances chimiques, le patient qui souffre de cancer ressentira divers effets secondaires tels que la perte d’appétit, l’odorat, le goût et souffre de nausées et de vomissements. Plusieurs patients ressentent la bouche sèche ou des lésions buccales les empêchant de manger. Comme pour les problèmes d’incontinence urinaire, certaines personnes souffrent de diarrhées incontrôlables. Elles devront dans ce cas porter une couche adulte. Le port de rechange complet est efficace pour la protection d’incontinence.

À explorer aussi : Les appareils auditifs peuvent-ils provoquer un cancer ?

Traitement chimiothérapique et incontinence urinaire

Les cancers localisés dans la région pelvienne ou à proximité peuvent provoquer des dommages aux muscles et aux nerfs qui provoquent l’incontinence urinaire. Il peut s’agir de cancer de la prostate, vessie et l’urètre, utérus, colorectal et col de l’utérus. De plus, les cancers du cerveau ou de la moelle épinière affectent les nerfs provoquant la perte de contrôle de la vessie et muscles pelviens. La toux chronique provoquée par le cancer du poumon ou de l’œsophage peut exercer une pression sur la vessie. En desséchant l’urètre, le cancer du sein provoque des changements hormonaux qui risquent d’engendrer une incontinence urinaire.

Plan du site